Créer un concours Découvrez Mon Maître Carré
micro salle de bain
0

La micro salle de bain : comment faire PLUS avec MOINS !

Dans le cadre de plusieurs rénovations de petites surfaces parisiennes, j’ai été confronté à cette question paradoxale: Comment faire une grande et belle salle de bain dans un petit espace?

Petit? Non, minuscule !

Vous voulez en savoir plus sur la Micro Salle de Bain? Suivez-moi…

Le constat

4 mètres carrés à Paris, c’est un lingot d’or !

En effet, à 8 555€/m2 à la vente ou à 26€/mois en location (*), l’espace est devenu une denrée chère et l’optimiser est une obligation.

*:  moyenne sur Paris en 2017 source http://www.meilleursagents.com/prix-immobilier/paris-75000/

Avoir une douche, un luxe?

Un receveur représente un investissement financier 7 000€ ou 21€/mois. Or cet espace n’est utilisé que 10 minutes/jour ! Le reste du temps, il est inexploité et même le plus souvent caché. Fort dommage !

Ce constat s’applique aussi au plan vasque, ou aux toilettes. En effet, rien n’est plus inutile qu’une cuvette de WC quand on n’a pas besoin d’aller aux toilettes !

Chacun de ces éléments :

  • douche,
  • ensemble lavabo-miroir,
  • cuvette de WC

sont donc indispensables dans un logement mais servent paradoxalement peu dans la durée. Quand ils servent, ils doivent être agréables et spacieux. Quand on ne les utilise pas, dans les petites surfaces, on aimerait les rendre disponible pour une autre utilisation, les réduire à leur minimum, voire les faire disparaître.

De plus, dans les petites surfaces, ces éléments sont souvent regroupés au sein d’un même lieu, forcément exiguë, donc inconfortable.

Les solutions existantes ne sont pas satisfaisantes !

Comme il est difficile de se passer d’une salle de bain dans un logement moderne, les solutions le plus souvent proposées pour une petite surface ne sont guère enthousiasmantes : receveur de 60×60 avec un rideau de douche qui réduit encore plus le volume utile  en venant se coller sur vos jambes, lave-main en guise de lavabo, toilettes collées aux murs… Quel cauchemar !

L’espace de la salle de bain qui doit rester un espace agréable, clair, aéré, lumineux est donc dénaturé ! Tout le paradoxe est là.

Alors, que faire ?

Pas de compromis ! Au diable le paradoxe ! À bas les idées reçues !

Pour prendre en compte ces contraintes qui s’opposent, il faut abandonner ce que l’on sait, ce que l’on connait, ce que l’on croit, ce que l’on a vu et il faut imaginer. C’est ce que j’ai fait !

À différentes reprises, j’ai eu l’occasion de réfléchir à des salles de bain grandes et belles, mais… à insérer dans un tout petit espace. Il est possible de trouver sur Internet des projets de salle de bain autour de 2 mètres carrés. Mais en dessous?

J’ai été amené à envisager des solutions alternatives: cloisons pivotantes ou coulissantes, mutualisation des espaces salle de bain/cuisine…

Etude d’un exemple concret :

Dans le projet ci dessous, j’ai installé dans 1,6 mètres carrés:

– une douche à l’italienne

– une cuvette de WC

– une vasque.

Impossible, tout cela ne rentre pas dans la surface imposée !

Et pourtant si !

salle de bainLa douche à l’italienne est carrelée sur 3 faces (carrelage métro blanc). La 4ème face est constituée par la porte de la salle d’eau. Au sol, de la mosaïque marron recouvre la surface totale de la pièce.

salle de bain

La 4ème face de la douche est constituée par la porte de la salle d’eau.

micro salle de bain

Une cuvette de WC suspendue classique n’est visible qu’en configuration “Cabinet de Toilette”. A ses côtés, une vasque de diamètre 45 est posée sur son plan de travail. Ce plan de travail repose sur un meuble suspendu.

salle de bain

micro salle de bain

On distingue sur les deux dernières photos la rotation de la paroi qui fait disparaître la douche.

 

Explications :

Le secret réside dans la rotation d’un des murs de la douche qui permet de transformer la salle d’eau en un clin d’œil d’une configuration à une autre.

Configuration “Douche” :

La porte coulissante de la salle d’eau ouvre sur une grande et belle douche. Rien d’autre n’est visible.

Pas de cuvette de WC, pas de vasque. Pas de rangement.

Secret: un des 3 murs de la douche est monté sur paumelles.

Quand on pivote ce mur, on découvre la cuvette de WC suspendue, et la vasque posée sur le plan de travail et on est face à la configuration “Cabinet de toilette”.

Configuration “Cabinet de Toilette” :

Dans cette configuration, la douche a complètement disparu derrière la paroi pivotante. Elle est totalement invisible.

La vasque et les rangements sont quant à eux facilement accessibles.

Sur le côté, la cuvette de WC est aussi opérationnelle.

On multiplie artificiellement la surface en réalisant une cloison pivotante qui exploite la surface de la douche lorsqu’elle n’est pas utilisée.

Comment faire tenir dans l’espace habituellement réservé à une très grande douche, une vasque et une cuvette de WC ?

Maintenant, vous avez la réponse !

Autre exemple théorique :

Chaque configuration est différente mais on retrouve dans chacun de ces exercices deux dénominateurs communs:

1) Dans une salle de bain, le volume peut, de façon théorique, se découper sur la hauteur en trois espaces disjoints:

La douche utilise les 5 premiers centimètres au raz du sol. On installera dans ce cas un receveur extra plat ou une douche italienne.

La cuvette des WC occupe quant à elle l’espace entre 10 et 40cm. On parle bien évidemment d’une cuvette suspendue.

Enfin, le lavabo ou le plan vasque (et l’armoire/miroir) vient facilement se loger au dessus de la cuvette.

2) Une même difficulté technique que constitue l’évacuation des eaux usées et que le plombier n’est pas habitué à traiter.

Dans l’exemple ci-dessous, j’ai étudié la possibilité de réunir dans le volume habituellement réservé à une douche, un cabinet de toilette, une douche et un espace lavabo.

salle de bain

Quand tous les « ateliers » sont rangés, rien n’est utilisable en l’état mais la surface de la salle de bain ne fait que 1 mètre carré ! On peut donc facilement loger cet ensemble même dans une petite surface !

salle de bain

Pour prendre sa douche, on sort la cuvette et le lavabo.

salle de bain

Pour utiliser les toilettes, on ne sort que le lavabo. Il est à noter que dans cette configuration, les deux ateliers lavabo et cuvette de WC sont utilisables simultanément.

Dans cet exemple, la porte est en verre translucide afin que les schémas soient facilement lisibles. Dans le cas de la douche, c’est intéressant de faire rentrer la lumière. Dans le cas de l’atelier WC, c’est plus discutable…

L’intérêt ?

C’est évident : gagner de la place ou du pouvoir d’achat… mais aussi et surtout des solutions alternatives de ce type permettent d’installer une salle d’eau là ou il ne serait pas possible d’installer une salle de bain classique.

Les limites de cette démonstration :

1) On parle ici de petites surfaces, donc d’espaces utilisés pour une, voire deux personnes. Bien évidemment les solutions envisagées ne sauraient répondre aux besoin d’un groupe plus important, comme dans le cas d’une salle de bain familiale. Quand les toilettes sont utilisés, c’est tous les ateliers qui deviennent indisponibles.

2) Ce type de salle de bain sort du domaine classique du maçon/carreleur/plombier et demande une mise en oeuvre qui prenne en compte des précautions importantes mais aussi une attention particulière lors de la manipulation et une maintenance attentive. De la même manière, il convient de traiter le volet électricité avec le plus grand soin. La législation sur cette question est précise et des solutions techniques existent.


 

salle de bain

Profil d’Olivier 

Pour faire appel aux services d’Olivier pour votre micro salle de bain n’hésitez pas à lancer votre concours et le sélectionner !

A très vite

Tags: