Créer un concours Découvrez Mon Maître Carré
architecte
0

Rencontre avec les architectes Walid et Fatma

Fatma et Walid font partie d’un regroupement d’architectes spécialisé dans la promotion immobilière, l’architecture d’intérieur et l’imagerie de synthèse. Le groupe entreprend de nombreux projets et chantiers à Paris et se définit comme polyvalent et pluridisciplinaire.

Quel est votre parcours ?

On est tous les deux diplômés d’architecture en Tunisie.

Walid: L’architecture c’est avant tout une histoire de famille. Pour mon stage professionnel j’ai débuté dans une petite agence spécialisée dans la restructuration lourde d’appartements de luxe et l’hôtellerie. Actuellement je suis collaborateur architecte dans une agence qui fait essentiellement des projets pour des promoteurs immobiliers (Kaufman and Broad, Vinci, Cogedim , AFC promotion).

Fatma: De mon côté, je travaille dans une agence située dans le 15 ème arrondissement de Paris. 

Vers quelle spécialisation vous êtes-vous tournés ?

Le logement dans tous ses états.

Y a-t-il eu un projet marquant de votre formation qui vous a poussés à vous spécialiser ainsi?

Je n’ai pas vraiment de projet marquant. Mes influences sont d’ordre familial, mon père étant dans la promotion immobilière et la valorisation foncière.

Quel serait le projet de vos rêves ?

On va dire que ce qui nous fait rêver est de l’ordre de l’architecture utopique.

Faire un hôtel par exemple, c’est pas un rêve c’est plus un objectif. Pourquoi pas l’aménagement d’une fusée ou d’un module lunaire, ça nous ferait bien rêver. (rires ) 

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Le fait qu’on ait une double nationalité a son importance. On a de la chance d’être à Paris, culturellement c’est une ville pleine d’inspirations : les concerts, les expos, le street art… Mais en même temps on s’inspire de ce qu’il se passe dans le monde. On est toujours « à la page », toujours connectés sur les réseaux sociaux et sur internet


architectes architectes

Inspirations pour leurs réalisations Mon Maître Carré

Selon vous quelle est la pire des fautes de goût ?

La pire faute de goût pour nous c’est lorsque tout est d’un même style. Par exemple, uniquement arabisant ou tout asiatique. Il faut varier selon l’espace sinon cela devient ennuyant.

Vous inspirez-vous de certains voyages que vous avez pus faire ?

Il y a un voyage qui nous a particulièrement marqué : le Portugal. L’architecture contemporaine portugaise est pour nous un parfait équilibre entre minimalisme et fonction. On a fait ce voyage en suivant le parcours architectural de deux maîtres de l’architecture : Alvaro Siza et Edouardo Souto de Moura.

Ces voyages peuvent nous inspirer inconsciemment dans nos réalisations. On ne fait pas attention, ce qui nous inspire apparaît dans notre travail automatiquement.

De quels outils ne vous séparez-vous jamais ?

Fatma: Le téléphone. Moi je stresse quand je ne l’ai pas, je peux devenir folle ! Parce qu’il y a tout aujourd’hui dans un téléphone, on est connecté, on est lié aux gens que l’on aime. Même si on dit que c’est une addiction, pour moi je ne vois pas le danger d’avoir un téléphone dans la main. Cela a juste évolué, il n’y a plus de pages, il n’y a plus de feuilles.

Walid: Moi c’est ma montre, je ne m’en sépare jamais.

Le métier

architectes
Plan 3D réalisé par le groupe
architectes
Réalisé par le groupe
architectes
Réalisé par le groupe

Quels sont selon vous les 3 principes de l’architecture ?

Premier point : être à l’écoute des besoins et contraintes du client.

Deuxième point : la lumière, la clarté.

Troisième point : bien sûr, le confort.

Quelles qualités faut-il avoir pour exercer ce métier ?

La patience. Pour nos premiers clients Mon Maître Carré, on est restés trois heures à discuter alors que l’on avait prévu 30 minutes. Les réunions préparatoires nous ont permis de modifier et adapter plusieurs éléments du projet.

L’inspiration, il ne faut jamais s’arrêter et toujours être « à la page » pour suivre ce qu’il se fait dans le monde. Il faut toujours essayer de ramener autre chose, pas seulement « piquer » des trucs à d’autres projets mais plutôt d’avancer avec ce qu’on a et nos convictions.

La communication, le réseau. Mon Maitre Carré est une véritable alternative pour accompagner les architectes d’intérieur. La mise en relation avec nos futurs clients est accélérée. Du coup nous croyons entièrement en cette plateforme, c’est une superbe opportunité pour nous.

Quelle est la difficulté du métier d’architectes aujourd’hui en France?

Principalement le réseau.

Comment évoluera le métier d’architectes dans les années à venir selon vous ?

Dans le monde irréel, la 3D, la réalité virtuelle et augmentée. On visitera son futur appartement ou sa future déco depuis chez soi, avec un casque VR. C’est la direction qui est prise par les promoteurs et les agents immobiliers. On se dirige vers un monde bien plus virtuel.

Y-a-t-il une entraide entre les architectes ?

Pas vraiment, c’est plutôt la guerre froide (rires). Plus sérieusement, notre métier est, depuis quelques années, confronté à une baisse de la commande ce qui a conduit à une rude concurrence entre les architectes.

Vous et Mon Maître Carré

architectes
Avis sur le site Mon Maître Carré

Vos projets MM2

Quels ont été les projets auxquels vous avez participé sur MM2 ?

Le premier projet est un appartement dans le 15ème arrondissement de Paris. On va commencer les travaux d’ici 2-3 semaines. Il y a aussi 3 autres projets en cours dont une surélévation pour une grande famille à Courbevoie

architectes
Réalisation pour Mon Maître Carré
architectes
Réalisation pour Mon Maître Carré
architectes
Réalisation pour Mon Maître Carré
architectes
Réalisation pour Mon Maître Carré

Qu’est-ce qui vous plaît dans l’approche MM2 et qui vous a poussés à l’inscription ?

Le concept est très intéressant car on est jugés pour notre travail et non pour la personne en elle-même. Au début on ne nous voit pas, seul le projet est évalué. Etre en situation de concours créer une certaine excitation, un challenge.

Ce qu’on a bien aimé aussi c’est que cela facilite aussi les démarches pour les clients. Ils ont la possibilité d’avoir trois projets pour le prix d’un et cela aide vraiment à faire évoluer la mentalité des clients. J’ai entendu Nicolas Bertrand (co-fondateur et CEO Mon Maître Carré) sur BFM Business et nous trouvons le concept de MM² parfait pour nous et nos futurs clients. On a d’ailleurs posé la question à nos clients actuels de savoir comment ils avaient connu la plateforme Mon Maître Carré et la réponse était “j’ai regardé BFM et il m’a convaincu”.

Portrait chinois Soar OK

Et si un de nos futurs utilisateurs était en train de lire votre interview : un petit  message à lui adresser pour qu’il pense à vous solliciter pour l’accompagner dans ses projets ?

Par le biais de ces concours, le client a une vision globale et plus réfléchie de son projet. Si nous sommes sélectionnés pour concrétiser le projet, nous organiserons des réunions préparatoires avec une synthèse des 3 projets proposés afin de sélectionner les éléments de conception les plus adaptés aux utilisateurs. Par la suite nous organisons un appel d’offre avec plusieurs entreprises et une nouvelle aventure commence avec nos clients : le passage du virtuel au réel.

J’espère que le profil de ces architectes talentueux vous a séduit. Pour faire appel à leur expertise, rendez-vous sur monmaitrecarre.com, où toute notre équipe vous y attend !

A très vite,

Laura.