Créer un concours Découvrez Mon Maître Carré
diy
0

DIY : Faites entrer le blanc dans la maison

DIY 1. Coussin pompon

Matériel nécessaire :

Commencez par marquer au crayon l’emplacement où vous souhaitez installer les pompons. Si le crayon ne marque pas (ce qui est possible en fonction du tissu), disposez simplement les pompons selon la forme souhaitée. Appliquez la colle sous chaque pompon, puis collez-les en appuyant pour absorber la colle. Laissez sécher pendant au moins 3h (24h dans l’idéal).

Tuto ultra facile trouvé sur le blog Almost Makes Perfect

DIY 2. Tapis brodé

Matériel nécessaire :
  • Un tapis uni en coton. Blanc ou écru.
  • Choisissez 6 couleurs de laine (pastel) et prenez 2 pelotes de chaque couleur.
  • Ciseaux
  • Grosse aiguille
  • Crayon à papier

Au dos du tapis, commencez par tracer la composition. Utilisez la règle et le crayon de papier pour créer les motifs (croix, traits réguliers ou irréguliers, etc.). Si certains motifs sont aléatoires, vous pouvez les broder directement sur le tapis à l’aide de l’aiguille. Brodez ensuite tous les autres motifs en alternant les couleurs.

Passez ensuite aux pompons. Vous pouvez utiliser la technique connue des petits ronds en carton. Sinon, faites-le à la main ! Commencez par enrouler généreusement la première couleur de laine autour des doigts de votre main gauche (sans le pouce). Puis, faites de même avec la deuxième et la troisième couleur sans trop serrer !

Ensuite, passez un petit fil de laine entre vos deux doigts du milieu entourez la pelote obtenue puis retirez délicatement l’ensemble de vos doigts. Faites plusieurs nœuds bien serrés avec le fil autour de la pelote puis coupez les boucles de laine tout autour du fil. Le pompon se forme tout seul ! Egalisez un peu les fils qui dépassent pour obtenir un pompon bien rond. Réalisez-en plusieurs avec des couleurs différentes. Il ne vous reste plus qu’à les attacher à l’extrémité du tapis en faisant un nœud. Et voilà !

Source : tuto issu du blog Heju

DIY 3. Lustre en perles

Matériel nécessaire :
  • Une belle bobine de ficelle,
  • 3 carcasses d’abat-jours de 18cm pour l’ampoule, 15cm et 40cm.
  • Vernis transparent,
  • 2000 perles en bois de 16 mm, trouvées ici
  • de la colle verte,
  • du fil de laiton,
  • et une paire de ciseaux.

Prenez la carcasse du diamètre 18cm, celle qui viendra accueillir l’ampoule. Et accrochez 3 morceaux de ficelle juste a côté des 3 armatures, faites des triples noeuds, coupez chaque ficelle à environ 1m50. Prenez le vernis transparent et trempez l’extrémité de la ficelle pour rigidifier l’ensemble, cela facilitera l’enfilage des perles. Commencez à enfiler 35 perles sur chaque fil. Encollez les noeuds à la base de la carcasse et coupez le surplus de fils. 

Suspendez votre carcasse et vos 3 rangs de perles. Accrochez maintenant le cercle du plus grand diamètre avec les 3 rangs de perles avec un noeud simple, tous espacés de la même distance. Serrez bien vos noeuds de façon à ce qu’il n’y ait pas d’espace sur la ficelle entre les premières perles et la carcasse de l’ampoule. Laissez pendre le reste des morceaux de ficelle. Enfilez maintenant 25 perles sur chaque ficelle et accrochez-les sur la plus petite des carcasses (15cm) avec des triples noeuds. Maintenant que la structure est prête réitérez ces étapes afin d’ajouter des rangs de perles tout autour des carcasses. Il faudra ajouter 30 rangs dont 7 d’entre eux auront seulement 20 perles dans la partie inférieure. Cela permettra au lustre d’avoir cette forme bombée.

Maintenant prenez le fil de laiton et enroulez-le autour du plus grand cercle. Enfilez une perle et enroulez-la autour de la carcasse, et toutes les 3 perles, intercalez dans votre boucle de laiton un rang de perles et faites cela tout autour de votre lustre. Vous pouvez ajouter des colliers de perles à votre lustre, en venant enfiler le fil de laiton dans les perles précédemment posées, à vous de voir quel rythme et quel style vous voulez donner à votre lustre.
Finissez en encollant tous les noeuds aux extrémités des rangs de perles, laissez sécher quelques minutes. Puis coupez les bouts de ficelles. C’est terminé ! 

Source :Le blog Mamemylemonade